Tous les sites de paris sportifs en ligne titulaires d'une licence française de paris sur internet.
Guide des sites de paris sportifs en ligne agréés Arjel - Pronostic gratuit sur le football et autres sports.

Qu'est-ce qu'un bookmaker en ligne ? Quelle est la législation en France ? - Paris Sportifs Bookmakers.com -

NOUVEAU
bookmaker en
français :
JOA Online
vous offre un bonus de 150 € et votre 1er pari si vous perdez.
Tests des bookmakers détenteurs d'une licence française de paris en ligne.

- Bookmaker pour parier en ligne ? La nouvelle législation en France pour les paris sportifs en ligne -


Bookmaker ?

Des centaines de sites portant cette appellation poussent comme des arbres dans l'Amazonie du Web depuis les années 2000. Mais qui sont-ils, que cachent t'ils sous ce terme anglophone, que nous vendent t'ils ? La plupart des internautes sont incapables de répondre à cette question, sauf ceux issus de la "jungle" du jeu et du sport, bien sûr.

Vous désirez en savoir un peu plus sur ces sites, sur leurs cibles privilégiées, sur la législation française pour un bookmaker ? Et bien voilà, c'est fait... Il ne vous reste plus qu'à lire !

Qu'est-ce qu'un bookmaker ?

Il faut bien reconnaitre que ce terme peut paraître très mystérieux pour les néophytes, comme également le terme "broker" qui lui, est plutôt assimilé au trading boursier. Un bookmaker est réprésenté par une société en bonne et due forme, généralement à l'assise financière conséquente et pour les plus importantes comme Bwin, William Hill et SportingBet, ces sociétés sont cotées en bourse.

Les terres de prédilection des bookmakers sont le Royaume-Uni, l'île de Malte depuis 2007 et Gibraltar. Le Royaume-Uni, pays ultra-libéral en matière de jeux d'argent, qu'ils soient dans la vie réelle ou en ligne, est le paradis des joueurs.

Implantés comme n'importe quels types de commerces, les bookmakers du Royaume-Uni vous permettent de parier sur une course de lévriers comme vous allez chercher votre baguette de pain chez votre boulanger.

Rien que pour le bookmaker William Hill, plus de 2200 boutiques nommées "betshop" ont été recensées. Multipliez ce nombre avec les autres bookmakers présents sur le territoire anglais, vous avez un panel de boutiques de paris sportifs danstesque. Et pourtant, le critère "addiction aux jeux" des Anglais n'y est pas pour autant démesuré car il est comparable à la moyenne des pays industrialisés.

Les bookmakers en ligne, eux, souvent issus de sociétés terrestres britanniques et maltaises, permettent aux joueurs plutôt axés sur les paris sportifs, de parier sur tous les sports, les courses hippiques et bien d'autres évènements tels que des élections politiques, des jeux télévisés, des divorces ou la couleur des cheveux qu'aura Paris Hilton à 6 heures du matin :)

En clair, un bookmaker peut vous permettre de parier sur tous les matchs de football (Européens, Australiens, Américains etc.) qui se déroulent dans le monde entier, selon le bookmaker que vous aurez choisi. Une aubaine pour les aficionados de football et de sports en général pour gagner de l'argent... ou en perdre aussi, paramètre à ne pas négliger pour les joueurs sensibles au jeu compulsif.

Rendez-vous compte que vous pouvez émettre de votre ordinateur un pari sportif en ligne sur le gagnant de la F1, de l'open de Madrid de golf, de Roland Garros ou même un pari du genre, qui sera le Président de la République en France en 2012.

Bref, le bookmaker est un peu "la vitrine mondiale" des paris sportifs, et cela enchante des centaines de millions de joueurs à travers le monde... mais cependant, pas les Etats qui constatent des manques à gagner considérables en impôts indirects. Nous verrons plus loin ce paramètre.

L'avantage incontournable des bookmakers est incontestablement la liberté de pouvoir parier sur le sport où l'on possède le plus de notions afin de gagner de l'argent bien évidemment.

Et la législation française concernant les bookmakers en ligne ?

Faire du bookmaking est passionnant pour les joueurs, c'est comme un trader qui, devant ses multiples écrans, parie sur le marché des monnaies ou autres valeurs. A une différence près, et celle-ci est fondamentale, le trading est légal dans tous les pays alors que pour le bookmaking, ce n'est pas le cas.

Et nos monopoles Français des jeux d'argent l'on fait savoir à coups de procédures judiciaires aux plus importants bookmakers, et aussi à coups d'arrestations par l'Etat Français, il faut le souligner: les PDG du bookmaker autrichien Bwin par exemple en Septembre 2006.

Nous n'avons pas le droit de citer ces monopoles sous peine de procès éventuels, mais si l'on vous dit "A qui le tour" ou "Vincennes infiniment plus", vous devinerez les marques de ces mastodontes du jeu Français qui ont constaté en fait, une forte progression des bookmakers sur Internet et donc, une nouvelle concurrence, un nouveau marché qu'ils ne possèdent pas et il n'est pas des moindres en termes de chiffres d'affaire.

Partis en guerre juridique contre les bookmakers en ligne depuis 2004-2005, et s'appuyant sur des lois datant de 1836, date à laquelle le code en morse n'existait pas encore (inventé en 1837 !), les bookmakers de paris sportifs, Bwin et Unibet pour les principaux, ne se sont pas défilés pour autant devant nos monopoles, bien au contraire !

Ces bookmakers ont réussis en moins de 5 ans de batailles juridiques contre les Etats Européens à se faire respecter au niveau de la législation européenne. Les Etats Européens comme la France, la Grèce dernièrement, l'Italie, Malte et l'Espagne reconnaissent aux bookmakers désormais leurs droits de pouvoir exercer du bookmaking en ligne.

Si, en tant que joueur Français, vous avez pu parier sur des matchs de la Coupe du Monde de football en 2010, vous pouvez surtout remercier les boomakers Bwin et Unibet qui en sont les acteurs principaux. Et en aucun cas, ce sont les monopoles de la FDJ et du PMU (allez hop, un procès !) qui eux par contre, ont freiné cette légalisation, sachez-le.

Et pourtant, désormais, ils vous tabassent de spots télévisés pour parier en ligne ! Rien que pour les entraves qu'ils ont généré à la légalisation des paris sportifs en France, ils devraient être sanctionnés par les parieurs. Comment ? Ne pas parier sur ces sites, qui de surcroît ne possèdent aucunes expériences en matière de paris sportifs en ligne.

Même malgré l'interdiction de miser de l'argent sur internet en France avant Juin 2010, celle-ci n'empêchait pas quand même les 2 millions de joueurs Français de parier en ligne et de jouer au poker, ce qui prouve l'engouement extraordinaire et colossal du public Français pour les sites de paris sportifs. Des millions de connexions et de paris journaliers... "illégaux" selon l'Etat Français.

Enfin, illégaux en France mais pas au niveau du droit européen... Quand il s'agit d'affaires de gros sous, l'Etat Français arrive toujours à jongler avec les lois européennes et nationales, mais là, il a été obligé de respecter le droit Européen en matière de libre concurrence.

Du coup, l'Etat Français s'est trouvé devant le fait accompli... Il ne restait plus qu'à légiférer pour légaliser les paris sportifs en ligne. Que c'est beau l'informatique ! Il a été jusqu'à "déranger" les grosses machines protectionnistes", a savoir les monopoles français du jeu, dont l'Etat est lui-même actionnaire bien sûr...

Qui aurait cru dans les années 80, date des premiers ordinateurs Atari et Amstrad, que l'effondrement des monopoles du jeu en France aurait été possible après 471 ans de protectionnisme ? Personne !

L'ouverture de la concurrence à la Française ? Pffff... !

Pour condenser, on peut aisément affirmer qu'avant la loi française, tous les paris sportifs du monde entier étaient à la portée de votre souris... même sans fil ! Des centaines de bookmakers existaient sur Internet, donc un choix conséquent de cotes sportives et une concurrence très agressive étaient profitables aux joueurs. Dans cette jungle, il était difficile de trouver "bookmaker à son pied".

C'était toutefois quand même passionnant de fouiner parmis sur les sites des bookmakers en ligne pour trouver la meilleure cote possible pour son pari en ligne.

Mais le gouvernement Français en Mai 2010 a décidé avec sa nouvelle loi sur les jeux d'argent en ligne, non pas de vous trouver une basket Nike pour votre pied, mais une belle pantoufle bien Française. Effectivement, le choix des bookmakers en ligne est désormais restreint et cela frise le ridicule.

C'est ce que l'Etat Français appelle l'ouverture à la concurrence; un peu comme Edf, si vous partez chez son concurrent Poweo, pas de problème, mais vous ne pourrez plus revenir chez eux ! Pas très belle mentalité...

De plus, taxer les parieurs Français à 7,5%, donc une taxe de 5 à 16 fois plus élévée que les autres pays Européens qui ont légalisé les paris sportifs en ligne, cela nous paraît comme de l'extorsion de fonds, mais légale !

Pour Paris-Sportifs-Bookmakers.com, il est en aucun cas possible de passer par notre site pour parier en ligne sur ParionsWeb, site de la FDJ ou le PMU. Nous estimons que ces monopoles le sont encore malgré l'ouverture à la concurrence.

Nous avons choisi, après de mûres réflexions, de ne pas les présenter sur notre site, contrairement aux autres guides de bookmakers. Nous pouvons même affirmer à ce jour que nous sommes les seuls à avoir pris cette décision, même si nous privons notre société de rentrées financières.

Cette volonté de ne pas diffuser les "bookmakers monopolistiques" bien Français semble définitive, tout au moins pour l'instant. Et puis, en comparant les cotes sportives proposées de ces nouveaux opérateurs en paris sportifs par rapport aux bookmakers issus d'Internet, nous nous sommes aperçus que ces monopoles se fichent encore un peu plus des joueurs.

Constatez-le par vous même, vous serez très surpris ! De surcroît, quand vous cherchez du travail, on vous demande toujours un CV que l'on sache afin de prouver votre expérience... et c'est là leur point faible. Rien ne vaut l'expérience d'un bookmaker établi sur Internet depuis des années.

 
 
 
 
 
 
 
 
Un nouveau site pour des actualités sur les paris sportifs en ligne: Communiqué Presse Jeu vous permettra de consulter des articles dédiés aux jeux, donc les paris en ligne. Les communiqués de presse de ce site sont rédigés par des professionnels de l'information. Visitez ce site de presse !
Bonus sans depot casino, pour jouer gratuitement sur des sites de jeux de hasard. Vous n'avez rien à payer pour jouer.